Skip to content
or

Language switcher

La conférence sur la conservation communautaire rassemble les vrais héros de la forêt

forest heroes ccri durban

31 Août, Durban: Global Forest Coalition (GFC) a rassemblé plus d’une centaine de membres de communautés des forêts, venant de plus de 40 pays du monde entier, à Durban pour sa conférence Favoriser la conservation communautaire qui a lieu du 31 août au 4 septembre.

Cette initiative présente les vrais liens qui ont existé de longue date entre les forêts et les communautés qui protègent et conservent les territoires autochtones ; liens qui devraient toujours exister. « Contrairement à ce que de nombreux processus politiques internationaux assument, les communautés locales ne menacent pas les forêts, elles ne les surexploitent pas, ce sont elles qui ont maintenu ces territoires et ont assuré qu’ils existent toujours, ces communautés ont donc besoin de soutien pour continuer leurs efforts » déclare Diego Cardona, président de Forest Global Coalition.

De nombreux efforts traditionnels de conservation, comme les parcs nationaux, mènent fréquemment à l’expulsion des communautés locales des forêts dont elles dépendent pour leur subsistance. Cependant, il est souvent démontré, preuves scientifiques à l’appui, que les communautés des forêts sont les vrais héros de la conservation, car leurs efforts sont souvent plus rentables et efficaces que ceux des gouvernements dans les zones protégées.

Une étude récente confirme que les efforts des gouvernements peuvent ne pas aboutir, par contre, les communautés locales observent, gèrent et protègent leur environnement. [1] « Nous sommes capables de protéger et de conserver nos forêts, la biodiversité et le patrimoine culturel dans le mesure où nos droits sont protégés et respectés, » affirme Nadezhda Seluik de Primorsky, association de peuples autochtones de l’Extrême Orient de la Russie, participant autochtone de la conférence.

Global Forest Coalition, avec nombre d’organisations de peoples autochtones et d’ONG, a entrepris d’effectuer des évaluations des efforts de conservation communautaire dans plus de 20 pays : Samoa, Iran, Ouganda, Afrique du Sud, Paraguay, Chili, entre autres. Ce sont les communautés même qui documentent ce que les femmes et les hommes font pour protéger leurs territoires ainsi que les nombreuses menaces auxquelles ils sont confrontés.

En Afrique du Sud, les plantations industrielles d’arbres représentent une menace sérieuse. Elles remplacent les espèces natives qui, traditionnellement, jouent un rôle important dans la médecine, l’alimentation et le bien-être des populations. Ces plantations polluent les rivières et envasent les marais et les estuaires. Dans le Congrès forestier mondial, organisé à Durban du 7 au 11 septembre, l’industrie du bois demandera l’expansion des plantations d’arbres dans le cadre du Programme de Gestion durable des forêts (GDF) ce que Wally Menne de la Coalition Timberwatch d’Afrique du Sud, a qualifié « d’une des plus grandes menaces pour la survie des vraies forêts et des végétations naturelles importantes tels que les pâturages et le célèbre finbos d’Afrique du Sud. Les plantations d’arbres ne sont pas des forêts. Cette une notion que l’industrie du bois essaie de faire adopter. Mais ces plantations causent des dégâts écologiques irréversibles aux vraies forêts tout en compromettant la subsistance des communautés locales et des peuples autochtones et leur capacité à protéger leur terre pour le bénéfice des générations futures »

GFC prévoit de transmettre les résultats et les recommandations issus de cette conférence au Congrès forestier mondial. GFC soutien fortement le CSAP (Programme alternatif de la société civile) [2] – une plateforme alternative au Congrès forestier mondial qui offre un espace où les voix de la société civile et des mouvements sociaux peuvent être entendues.

Une conférence de presse officielle sur la conférence Favoriser la conservation communautaire aura lieu à l’hôtel Blue Waters le 2 septembre à 14.00.

Notre dossier de presse et la liste des porte-paroles pour des entretiens est disponible ici.

Pour de plus amples informations sur la conférence Favoriser la conservation communautaire et les différents intervenants, visiter ce lien

31 août, 2015
Posted in Press releases