Skip to content
or

Language switcher

Les séminaires virtuels sur la stimulation de l’élevage agro-industriel

La Coalition mondiale des forêts (GFC de son acronyme anglais) vous invite à participer à une série de webinaires sur le thème de la production animale agroalimentaire. Quatre séminaires régionaux se dérouleront, en ligne, à la fin du mois d’octobre et au début du mois de novembre, couvrant ainsi l’Asie, le 27 octobre, l’Amérique latine, le 29 octobre, l’Afrique, le 3 novembre et finalement l’Europe et l’Amérique du Nord, le 5 novembre. De fait, ils exploreront comment le soutien financier et les autres incitations dans les pays producteurs et consommateurs stimulent l’expansion de l’industrie et mettront en lumière quels gouvernements et institutions sont les principaux obstacles à une réelle transformation de la production alimentaire.

À la fin de 2019, GFC a organisé une série de dialogues ouverts sur la production animale non durable ainsi que ses alternatives. Ces dialogues se sont poursuivis sous la forme de webinaires en réponse à la pandémie, et la première série s’est concentrée sur la façon dont les communautés autochtones et rurales sont touchées par la Covid-19, dans le contexte des impacts de la production de viande et de produits laitiers qu’elles subissent déjà.

D’un point de vue mondial, on constate une prise de conscience croissante des conséquences de l’augmentation de la production et de la consommation de viande et de produits laitiers. Celles-ci affectent les écosystèmes forestiers les plus vierges et les plus précieux d’Amérique du Sud et d’ailleurs, tout en entraînant également de fortes émissions de gaz à effets de serre qui ont des impacts néfastes sur la planète dans son ensemble. Toutefois, ce secteur continue de bénéficier de subventions faramineuses et d’autres formes d’aide financière publique et privée. En revanche, le financement mondial et le soutien aux systèmes alternatifs de production alimentaire à petite échelle, socialement équitables et sensibles au genre, tels que l’agroécologie, continuent d’être négligés malgré leur potentiel à garantir la souveraineté alimentaire de plusieurs communautés rurales et urbaines, à protéger la biodiversité ainsi qu’à palier au réchauffement climatique.

Lors du récent Sommet des Nations Unies sur la biodiversité, de nombreux gouvernements se sont engagés à réorienter les incitations perverses qui contribuent à la déforestation et à la perte d’autres écosystèmes. Toutefois, peu de mesures ont été mises en place jusqu’à présent au sein du secteur de la viande et des produits laitiers. Les banques multilatérales de développement ainsi que plusieurs autres institutions injectent plutôt des ressources financières substantielles dans la production agro-industrielle de bétail et de matières premières. De pair avec le soutien gouvernemental, tel que les subventions et l’allègement fiscal, il existe plusieurs incitations pour cette industrie, qui se fait au détriment des forêts, des peuples, de la biodiversité et du climat. Le pouvoir de lobbying des entreprises risque même d’inverser les progrès réalisés récemment, tels que l’élaboration de la stratégie « de la ferme à la table» de la Commission européenne.

Notre prochaine série de webinaires se concentrera davantage sur ce qui alimente l’expansion de l’élevage agro-industriel de nos jours : qui promeut et finance le remplacement des forêts par une production non durable de bétail et de matières premières? Cette question est plus que jamais d’actualité étant donné l’augmentation considérable de la déforestation et d’incendies qui menacent dangereusement de convertir l’Amazonie et les autres écosystèmes forestiers en savanes et en monocultures de soja.

Veuillez suivre les liens ci-dessus afin de participer et procéder à votre inscription. Nous espérons vous y voir en grand nombre!

15 oct., 2020
Posted in Unsustainable Livestock Production