Skip to content
or

Language switcher

banner image

Économie circulaire ou cercle vicieux? Comment la capture par les entreprises de l’élaboration des politiques et des incitations perverses entrainent la déforestation

Notre nouveau rapport de la série Couvert Forestier analyse le cycle d’auto-renforcement de la capture par les entreprises des politiques gouvernementales et des incitations perverses qui nuisent à la biodiversité. Il comprend l’analyse de groupes membres et de proches alliés dans neuf pays différents sur les incitations à l’expansion de l’élevage non durable, des plantations commerciales d’arbres, de la production de bioénergie et d’autres industries qui entraînent la perte de forêts. Des exemples d’Amérique latine, d’Europe, d’Asie et d’Afrique montrent à quel point ces incitations sont ancrées dans les esprits en raison de la mainmise des entreprises sur le processus décisionnel, tant au niveau national qu’international. Le rapport conclut que la seule façon de mettre un terme à la déforestation est de rompre le cercle vicieux de l’influence des entreprises sur la prise de décision publique et du soutien aux industries nuisibles qu’elle crée.

Le rapport est lancé en anglais, espagnol, français, russe et portugais (trois articles) lors d’un webinaire le 21 janvier – nous espérons que vous pourrez vous joindre à nous !

Télécharger en français (haute qualité 15.5MB | basse qualité 1.6MB)

Download the report in English (web quality 15.5MB | low resolution 1.6MB)

Descarga en español (alta calidad 15.5MB | baja calidad 1.6MB)

Descaregar em português (alta qualidade 5.2MB | baixa qualidade 0.5MB)

Скачать на русском (высокое качество | низкое качество)

Contenu

  • Introduction: Forêts, financement et les partenariats perverses, par Simone Lovera
  • L’Argentine au bord du gouffre : les subventions et le soutien de l’État à l’industrie de l’élevage et des matières premières détruisent les zones humides, par Emilio Spataro
  • L’industrie de l’élevage et les privilèges au Paraguay : destruction et injustices, par Miguel Lovera
  • La chaîne d’approvisionnement agro-industrielle non durable au Brésil et les incitations perverses contre les forêts et les droits humains, par Carolina Alves, Letícia Tura et Maureen Santos
  • L’industrie de l’élevage au Sud-Kivu (RDC) profite de la corruption, de la mauvaise gouvernance et de la violation brutale des droits humains, par John Ciza
  • Les incitatifs à l’agriculture animale intensive minent la protection des forêts au Népal, par Bhola Bhattarai et Roshan Chikanbanjar
  • Comment l’agro-industrie européenne a frustré la réforme de la politique agricole commune et ses mesures incitatives perverses, par Nina Holland et Simone Lovera
  • Portucel Moçambique: vos profits ne conduisent pas à notre développement ! par Vanessa Cabanelas
  • L’emprise de l’industrie des pâtes et papiers est à l’origine des grands feux de forêt au Portugal et de l’accaparement des terres au Mozambique, par Oliver Munnion
  • Les financements climatiques: la stimulation des investissements au sein des plantations d’arbres plutôt que la restauration des forêts, par Coraina de la Plaza et Oliver Munnion
  • Drax et l’art de l’emprise des entreprises: subventionner la plus grande centrale électrique à biomasse au monde, par Frances Howe et Sally Clark
  • Conclusion: le cercle vicieux de l’emprise des entreprises sur l’élaboration des politiques publiques et les incitations perverses à la destruction des forêts, par Oliver Munnion et Simone Lovera

Télécharger en français (haute qualité 15.5MB | basse qualité 1.6MB)

16 déc., 2020
Posted in Forest Cover, Unsustainable Livestock Production, ressources et publications, Forests, trees and climate change, Trade and other underlying causes of forest loss